• Tel : 03 90 40 27 60
  • contact@vetis.org

Interview de Lidia, en reconversion professionnelle

Interview de Lidia, en reconversion professionnelle

Chez Vetis et plus largement dans la vie, tous les parcours ne sont pas figés. Certaines personnes arrivent chez nous avec un projet professionnel établi, puis se rendent compte qu’il n’est plus réalisable.
C’est ce que vous allez pouvoir découvrir ici en lisant le portrait de Lidia.

Quelle profession pratiquiez-vous avant de venir en France?

Avant mon arrivée en France en décembre 2011, j’étais vendeuse et responsable d’un magasin de téléphones portables et d’accessoires en Géorgie.

Comment êtes-vous entrée chez Vetis ?  À quel poste ?

À mon arrivée en France j’ai mis du temps à obtenir un permis de travail. J’ai donc fait du bénévolat auprès de l’armée du salut. À partir du moment où on m’a donné le droit de travailler, un pasteur m’a conseillé de postuler à Vetis car il savait que l’association recherchait des vendeuses. Il m’a aidé à rédiger ma candidature et j’ai donc pu débuter ici il y’à un an maintenant.

Vous êtes arrivée à Vetis avec le projet de devenir vendeuse. Vous avez récemment émis le souhait de changer de voie. Pour quelle raison ?

Au départ pour des raisons de santé. En effet, j’ai des problèmes de dos qui m’empêche de rester en position debout toute la journée, ce qui est pourtant obligatoire quand on exerce ce métier. J’en ai donc parlé avec la responsable des magasins afin de savoir si une reconversion dans la bureautique ou le secrétariat était possible. Elle a compris et accepté mon nouveau projet. Pour le moment, cela me plaît, je me sens plus épanouie dans l’administratif.

Quelles sont les nouvelles tâches qui vous ont été confiées ?

Une de mes premières missions est la saisie informatique du poids de textiles collecté par Vetis. Cette opération permet de connaitre le volume de vêtements que nous trions ou que nous exportons chaque jour.

J’ai aussi commencé à apprendre le traitement des candidatures reçues par Vetis ou encore la rédaction du planning hebdomadaire des salariés.

Qu’est que qui vous plaît à ce nouveau poste ?

Le fait d’apprendre des choses nouvelles. C’est plus facile et on apprend plus vite quand ce que l’on fait nous intéresse. Actuellement, je me sens progresser, ça me plaît.

Quel est votre objectif professionnel après Vetis ?

Aujourd’hui j’aimerais travailler dans le secrétariat ou la logistique. J’aime bien ce domaine pour le moment.

Dans le futur j’aimerais, pourquoi pas, avoir un magasin à moi. C’est pourquoi je regarde beaucoup la manière de travailler de la responsable afin d’apprendre le plus possible les bonnes méthodes de travail.

Je verrai bien ce que l’avenir me réserve, je vais donc continuer à mûrir mes projets.

Association Vetis